Editions Bragelonne, Non classé, Science-fiction

Artémis – Andy Weir

Le 17 janvier 2018 est à marquer d’une pierre blanche. Moi, Anaïs Serial Lectrice, blogueuse complètement bloquée dans le genre du thriller réaliste, j’ai lu, et apprécié, un thriller qui se passe… Sur la Lune ! Ouais ouais… Il n’y que les imbéciles qui ne changent pas d’avis ! Je suis sortie de ma zone de confort, je l’ai bien vécu, et… Je suis vivante et prête à remettre le couvert dans les semaines ou mois à venir 🙂

Vous êtes prêts ? Alors embarquons sans plus attendre pour le vol 17012018, à destination d’Artémis, opéré par les éditions Bragelonne et le commandant Andy Weir. Je serai quant à moi votre chef de cabine durant les quelques lignes à venir.

L’histoire (4è de couverture)

Jazz n’a pas demandé à devenir une héroïne. Elle voulait juste être riche. pas riche comme tous ces milliardaires qui visitent Artémis sa ville, la seule colonie humaine de l’espace. Mais assez riche pour dormir dans un vrai lit et manger autre chose qu’une infâme bouillie d’algues. Alors, Jazz a saisi sa chance. Certes, elle a mis son intelligence et ses compétences au service du crime – au menu : contrebande, mécanique et explosions en tout genre. Mais mission accomplie !

Le problème, c’est que, sans le savoir, Jazz a pris part à une conspiration qui ménage la sécurité d’Artémis. Et ça, Jazz ne peut pas laisser faire. Poursuivie par un tueur et désormais hors-la-loi, elle doit inventer le plan le plus génial de tous les mondes si elle veut sauver sa peau…

OU-A-OUHHH !

Sur le coup, mon cerveau en découvrant la quatrième de couverture : « oh mon dieu, mais pourquoi moi? » et « ok, j’accroche à Star Wars mais un bouquin de science fiction, Ô grand jamais je n’y arriverai ! » 🙂 Et puis je lui ai laissé sa chance, à ce bouquin… Parce que je suis curieuse, parce que je déteste la routine, et parce que finalement il n’y que les cons qui ne changent pas d’avis… Et j’ai adoré ! Tellement que le bouquin n’a pas fait 24h, tellement que je ne cesse de le crier sur toute la galaxie facebookienne depuis hier, et que j’envisage même de lire le précédent opus de l’auteur, Seul sur Mars, et que j’ai demandé à Mr Serial Lecteur de me le trouve en film !

Entre SF et thriller, l’auteur nous plonge dans un monde en apesanteur, où l’oxygène est vital, où les règles de sécurité sont très strictes pour que cette petite communauté d’humains qui vit sur l’astre lunaire évite tout problème. C’était sans compter sur le caractère intrépide et casse cou de son héroïne, Jazz, jeune femme hyper attachante parce que forte et faible à la fois, et parce qu’elle conserve son humour en toute circonstance. J’ai souri, j’ai ri dans ce bouquin, j’ai tremblé aussi parce que le suspense est bel et bien là, j’ai retenu mon souffle, comme si moi aussi je faisais partie de ce vide lunaire.

Finalement, est-ce si différent qu’un thriller qui se déroule en plein Paris?

Oui et non.

Non parce que, comme je vous l’ai dit, nous sommes bel et bien dans un thriller, à n’en pas douter, il y a tous les ingrédients qui font de ce genre mon préféré : il y a les bons, les méchants, les coups tordus, les ratés et leurs conséquences cataclysmiques, il y a aussi les personnages à qui on couperait bien leur tuyau d’oxygène parce qu’ils nous gonflent, et puis il y a ceux qu’on apprécie et auxquels on s’attache.

Oui parce que mine de rien, l’environnement prend une place très importante ici, et aggrave parfois aussi certaines situations déjà bien négatives.

L’auteur a réussi à créer un vrai monde, celui de la station lunaire d’Artémis dans laquelle évoluent nos personnages et quelques touristes qui font le voyage de leur vie. Je comparerai un peu cette atmosphère particulière avec celle d’Harry Potter, rien à voir avec la magie, mais c’est tellement bien décrit, crédible, et décalé de notre monde qu’on a l’impression d’en faire partie, et à la dernière page tournée, retour sur terre, on se demande ce qui nous est arrivé, et finalement notre quotidien nous paraît bien fade.

C’est tellement difficile pour moi de vous parler ce livre, moi qui ne connais rien des codes du genre fantastique parce que je ne lis presque que du thriller/polar réaliste. Je n’ai pas de point de comparaison parce que tous mes essais d’aller vers ce genre se sont soldés par un abandon du bouquin en cours de route.

J’ai trouvé crédible ce bouquin, parce que cet univers est décrit en profondeur et que les explications scientifiques sont légion. Vous le savez parce que je vous l’ai déjà dit, les sciences ne sont pas du tout mon truc, je n’y comprends pas grand chose (« veuillez me parler en français s’il-vous-plaît!« ). Ici, et bien j’ai presque tout compris parce que l’auteur s’adapte à son public afin de rendre accessible son bouquin au plus grand nombre. Tout y est clairement expliqué, le jargon est adapté à des lecteurs non initiés et finalement, je ne me suis presque pas retrouvée perdue, à part à un moment dans la dernière partie du livre mais ça n’a cependant pas gêné ma compréhension.

Le mot de la fin

Andy Weir a réussi à me sortir de ma zone de confort pour me permettre de voir que, si c’est bien écrit, j’accroche malgré tout à un genre littéraire qui n’est pas mon genre de prédilection. Le dernier, et seul, auteur à avoir réussi à le faire avec moi, c’est Sire Cedric, le seul auteur qui a réussi à me faire lire du fantastique.

Je ne vais pas vous mentir en vous disant que je ne vais lire que ça maintenant, non, j’aime bien trop les flics alcooliques et dépressifs du 36 Quai des Orfèvres pour ça, mais je vais tâcher de rester attentive d’autres types de thrillers dans les mois à venir.

Une mention très  bien pour ce qui s’apparente  comme étant non seulement la grosse surprise, mais également le premier gros coup de coeur de l’année !

Publicités

3 réflexions au sujet de “Artémis – Andy Weir”

  1. Bonjour Anaïs, en lisant la 4ème de couv, cela me fait penser à un roman « young adult » et pour être honnête, en plus du côté fantastique, je ne sais pas si j’accrocherais. Si tu me dis que non, en revanche, je me laisserais bien tenter 🙂 Merci de ton retour. Belle journée.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s