Editions Fayard, Français, Polar/thriller français

Tension extrême – Sylvain Forge

C’est le « it-book » du moment ! D’abord, parce qu’il vient d’obtenir le fameux Prix du Quai des Orfèvres 2018 que tout amateur de polar connaît et attend chaque année avec impatience, mais aussi et surtout parce qu’il est diablement excellent et que l’intrigue se démarque vraiment de la majorité des thrillers classiques.

Je vous parle aujourd’hui de Tension Extrême, de Sylvain Forge, paru en novembre 2017 aux Editions Fayard.

Lire la suite « Tension extrême – Sylvain Forge »

Publicités
Editions De Borée, Polar, Polar/thriller français

Le prix de la mort – Patrick Caujolle

Si vous aimez les bons polars français pur jus, vous allez aimer le dernier livre de Patrick Caujolle. Je vous avais parlé de lui au début de mon blog avec son précédent opus, RIP, paru aux Editions du Caïman. J’avais apprécié son réalisme déjà à l’époque, avec ce dernier opus, mes impressions se trouvent conforter même si j’émettrai un petit point négatif.

Il revient aujourd’hui aux Editions De Borée avec Le prix de la mort.

 

L’histoire (4è de couverture)

Le diable se cache dans les détails ? Le capitaine Bastide en est convaincu !

Un grand flic assassiné, des rituels et des simulacres morbides, une enquête qui patauge entre un proxénétisme exotique  et un satanisme déjanté, et voilà comment, des macabres catacombes parisiennes aux lacs enchantés du Québec, Bastide et ses collègues de l’Identité judiciaire vont devoir suivre le chemin sinueux de la vengeance. Parviendront-ils à leurs fins ? Peut-être ! Mais à quel prix ?

 

De flic à auteur de polar

Nombreux sont les flics et anciens flics qui se mettent à l’écriture et je dois dire qu’en général, je suis enchantée de ces lectures car, forts de leur expérience professionnelle et de leur connaissance du terrain, non seulement ils savent de quoi ils parlent mais en plus ils n’ont pas besoin d’en faire des tonnes pour que ça fonctionne entre eux et les lecteurs.

Le ton employé ici dans l’écriture et surtout dans les dialogues est on ne peut plus réaliste, les policiers parlent leur jargon entre eux, décortiquent la procédure (heureusement les notes en bas de page sont là pour éclairer les lecteurs), le tout a tendance à apporter une certaine crédibilité à ce livre, et ça, j’aime ! La particularité des meurtres réside dans le fait que toutes les personnes assassinées sont deux anciens flics et un jeune juge d’instruction. C’est le cœur même du système judiciaire qui est touché et la tension est palpable au sein de l’équipe chargée de l’investigation.

Nous suivons donc ici une équipe de policiers, nostalgiques de leur fameux 36 Quai des Orfèvres qu’ils ont dû laisser pour emménager dans des bâtiments flambants neufs. C’est une constante chez les auteurs français de développer cet esprit de nostalgie autour de ce changement de locaux, comme si le fameux 36 ajoutait un élément, une atmosphère particulière à leur enquête.

La construction du récit est classique pour un polar, elle est rythmée par les différents meurtres, les piétinements dans l’enquête, les nombreuses investigations, rien de bien nouveau je vous dirais mais l’intrigue est intéressante et on ne s’ennuie pas durant notre lecture. Le rythme n’est pas forcément très intense, mais d’une part, les meurtres sont disséminés de manière régulière dans le récit histoire de relancer à chaque fois l’intrigue, et d’autre part cela ancre à nouveau les faits dans un certain réalisme et une certaine crédibilité.

La seule chose qui m’a peut-être manquée dans ce livre, c’est un certain rapport humain que je n’ai pas forcément retrouvé. Certes, nous suivons au plus près l’action et les flics, mais les personnages sont assez peu développés au niveau de leur personnalité et vie privée, et bien que je n’aime pas que cette dernière prenne le pas sur l’enquête parce que moi, j’aime quand ça dépote niveau rythme, je trouve que je n’ai pas réussi à m’attacher à eux à cause de ça. Et en général, quand je n’arrive pas à m’attacher aux personnages, j’ai tendance à vite les oublier et à oublier également l’histoire du livre lu, au bout de quelques jours ou semaines.

 

Le mot de la fin

Ce livre est une véritable plongée dans la vie quotidienne d’une équipe de police judiciaire ! Malgré le petit point négatif énoncé en fin d’article, j’ai passé un agréable moment de lecture. Si vous aimez les vrais polars à la Norek, Jourdain ou Guillaume, ce livre est fait pour vous !

Editions Calmann Lévy

Retour à la poussière – Matt Goldman

image

Alzheimer me guette… Mon article était prêt, dans les brouillons de mon blog depuis début novembre avant mon départ… Et j’avais complètement oublié de le publier !

Je n’ai pas pour habitude de vous parler des couvertures de mes livres dans mes chroniques, mais je vais faire une exception aujourd’hui pour celle-ci parce qu’elle résume de manière absolument parfaite l’intrigue de ce thriller, qu’elle est sobre en même temps que très travaillée.

Avec beaucoup de retard, je vous parle de Retour à la poussière, écrit par Matt Goldman, et publié chez Calmann Lévy Noir.

Lire la suite « Retour à la poussière – Matt Goldman »

Bilans livresques, Non classé

Bilan livresque de novembre !

image

 

Il est l’heure du bilan ! Aujourd’hui, je vais vous parler beaucoup de novembre, et un peu de décembre en fin d’article. L’occasion pour moi de revenir sur mes lectures, mais aussi de vous proposer quelques photos de mes coins lectures pas trop mal sous le soleil de Guadeloupe. Vous savez que la photographie est une autre de mes passions, même si j’ai encore beaucoup de travail, et j’adore concilier ces deux passions en une seule !

Lire la suite « Bilan livresque de novembre ! »

Editions Fleuve noir

Comme de longs échos – Éléna Piacentini

image

En mode « blogueuse qui voit le bout du tunnel ». Je publie enfin ma chronique du dernier livre lu pendant mon voyage ! Pris un peu au hasard parce que je ne savais pas forcément quoi choisir comme lecture, ce livre me faisait les yeux doux depuis un moment et il s’est révélé être une lecture vraiment plaisante même s’il n’a pas atteint le stade de coup de cœur.

Ce livre, c’est celui que j’ai commencé sous les cocotiers (voir la photo en fin d’article).Il s’agit de Comme de longs échos, d’Elena Piacentini, et il a été publié cette année chez Fleuve Editions.

 

Lire la suite « Comme de longs échos – Éléna Piacentini »

Français, Polar/thriller français

Sa vie dans les yeux d’une poupée – Ingrid Desjours

img_20171202_095235_270.jpg

Je rattrape toujours le retard dans mes chroniques accumulé suite à mes lectures pendant mon voyage, et je vais vous parler aujourd’hui du thriller psychologique qui m’a accompagné durant toute la durée de mon vol aller. Commencé à l’aéroport de Paris, je l’ai lu d’une traite, car il était terminé à l’arrivée 8h plus tard au moment de l’atterrissage !

Est-ce que je l’ai aimé ? C’est peu de le dire ! Je gardais un excellent souvent du premier livre que j’ai lu de l’auteure, Les fauves, lu il y a quelques mois, et je n’ai à nouveau pas été déçue !

Je vous parle aujourd’hui de Sa vie dans les yeux d’une poupée, d’Ingrid Desjours, publié chez Pocket pour le format poche.

Lire la suite « Sa vie dans les yeux d’une poupée – Ingrid Desjours »

Anglais, Editions Bragelonne Milady Thrillers, psychologique

Ne me quitte pas – Mary Torjussen

image

Alerte coup de cœur !

J’annonce la couleur dès le départ, on ne va pas faire de faux suspense et ça faisait longtemps que je n’avais pas émis une « alerte coup de cœur« .

Ce livre est le premier ouvrage de l’auteure britannique Mary Torjussen et cela le rend encore plus brillant à mes yeux car je le trouve particulièrement abouti et très travaillé au niveau psychologique.

Je vous parle donc aujourd’hui de Ne me quitte pas, de Mary Torjussen, paru récemment aux Editions Bragelonne.

Lire la suite « Ne me quitte pas – Mary Torjussen »