Editions De Borée, Polar, Polar/thriller français

Le prix de la mort – Patrick Caujolle

Si vous aimez les bons polars français pur jus, vous allez aimer le dernier livre de Patrick Caujolle. Je vous avais parlé de lui au début de mon blog avec son précédent opus, RIP, paru aux Editions du Caïman. J’avais apprécié son réalisme déjà à l’époque, avec ce dernier opus, mes impressions se trouvent conforter même si j’émettrai un petit point négatif.

Il revient aujourd’hui aux Editions De Borée avec Le prix de la mort.

 

L’histoire (4è de couverture)

Le diable se cache dans les détails ? Le capitaine Bastide en est convaincu !

Un grand flic assassiné, des rituels et des simulacres morbides, une enquête qui patauge entre un proxénétisme exotique  et un satanisme déjanté, et voilà comment, des macabres catacombes parisiennes aux lacs enchantés du Québec, Bastide et ses collègues de l’Identité judiciaire vont devoir suivre le chemin sinueux de la vengeance. Parviendront-ils à leurs fins ? Peut-être ! Mais à quel prix ?

 

De flic à auteur de polar

Nombreux sont les flics et anciens flics qui se mettent à l’écriture et je dois dire qu’en général, je suis enchantée de ces lectures car, forts de leur expérience professionnelle et de leur connaissance du terrain, non seulement ils savent de quoi ils parlent mais en plus ils n’ont pas besoin d’en faire des tonnes pour que ça fonctionne entre eux et les lecteurs.

Le ton employé ici dans l’écriture et surtout dans les dialogues est on ne peut plus réaliste, les policiers parlent leur jargon entre eux, décortiquent la procédure (heureusement les notes en bas de page sont là pour éclairer les lecteurs), le tout a tendance à apporter une certaine crédibilité à ce livre, et ça, j’aime ! La particularité des meurtres réside dans le fait que toutes les personnes assassinées sont deux anciens flics et un jeune juge d’instruction. C’est le cœur même du système judiciaire qui est touché et la tension est palpable au sein de l’équipe chargée de l’investigation.

Nous suivons donc ici une équipe de policiers, nostalgiques de leur fameux 36 Quai des Orfèvres qu’ils ont dû laisser pour emménager dans des bâtiments flambants neufs. C’est une constante chez les auteurs français de développer cet esprit de nostalgie autour de ce changement de locaux, comme si le fameux 36 ajoutait un élément, une atmosphère particulière à leur enquête.

La construction du récit est classique pour un polar, elle est rythmée par les différents meurtres, les piétinements dans l’enquête, les nombreuses investigations, rien de bien nouveau je vous dirais mais l’intrigue est intéressante et on ne s’ennuie pas durant notre lecture. Le rythme n’est pas forcément très intense, mais d’une part, les meurtres sont disséminés de manière régulière dans le récit histoire de relancer à chaque fois l’intrigue, et d’autre part cela ancre à nouveau les faits dans un certain réalisme et une certaine crédibilité.

La seule chose qui m’a peut-être manquée dans ce livre, c’est un certain rapport humain que je n’ai pas forcément retrouvé. Certes, nous suivons au plus près l’action et les flics, mais les personnages sont assez peu développés au niveau de leur personnalité et vie privée, et bien que je n’aime pas que cette dernière prenne le pas sur l’enquête parce que moi, j’aime quand ça dépote niveau rythme, je trouve que je n’ai pas réussi à m’attacher à eux à cause de ça. Et en général, quand je n’arrive pas à m’attacher aux personnages, j’ai tendance à vite les oublier et à oublier également l’histoire du livre lu, au bout de quelques jours ou semaines.

 

Le mot de la fin

Ce livre est une véritable plongée dans la vie quotidienne d’une équipe de police judiciaire ! Malgré le petit point négatif énoncé en fin d’article, j’ai passé un agréable moment de lecture. Si vous aimez les vrais polars à la Norek, Jourdain ou Guillaume, ce livre est fait pour vous !

Publicités
Editions Albin Michel, Polar/thriller français

La patience du diable – Maxime Chattam

image

Toujours en train de rattraper mon retard dans mes lectures de Maxime Chattam, j’ai lu récemment La conjuration primitive, et vu comme je l’ai aimé d’un amour incommensurable de lectrice, j’avais prévu de continuer rapidement avec la suite. Bien qu’il fasse partie de la même série que ce dernier, je ne dirais pas que c’est une suite au sens propre du terme car on ne continue pas vraiment l’intrigue du premier tome, même s’il y a des thématiques et des personnages similaires.

Paru en 2014 chez Albin Michel, puis chez Pocket, je vous parle aujourd’hui de La patience du diable.

Lire la suite « La patience du diable – Maxime Chattam »

Editions Hugo Thrillers, Français

Le tricycle rouge – Vincent Hauuy

image

J’avoue que je suis une lectrice faible, et que les bandeaux de prix littéraires accrochés sur les couvertures ont en effet de persuasion sur moi « il me le faut!!!!« . Sans compter que bon nombre de blogueurs en parlaient de ce livre dernièrement sur Facebook !

Sur le coup, quand j’ai vu la taille du livre, je me suis inquiétée, c’est pas que ça me fait peur un livre de 500 pages, bien au contraire! Mais juste avant ma lecture de celui-ci, j’ai vécu une sorte de traversée du désert et j’ai arrêté deux livres en l’espace d’une semaine car je n’avais pas réussi à rentrer dedans. Et puis le prologue, les premiers chapitres, et là tout bascule et on me perd !

Je vous parle aujourd’hui du premier livre de Vincent Hauuy, Le tricycle rouge, fraîchement paru chez Hugo Thriller.

image

Lire la suite « Le tricycle rouge – Vincent Hauuy »

Editions Fleuve noir, Franck Thilliez, Non classé

Sharko – Franck Thilliez

image

Chaque année, à la même époque, nous découvrons le nouveau cru de Franck Thilliez. Et chaque année, on se jette dessus, sans même lire la 4è de couverture !

Après la parution d’un one-shot, Rêver, que je qualifierais d’orgasme littéraire pour moi, nous retrouvons aujourd’hui deux flics que nous connaissons bien et que nous avons vus évoluer au fil de nos lectures : Franck Sharko et Lucie Hennebelle…

Sharko vient tout juste de paraître aux Editions Fleuve Noir et je vous en parle sans spoiler!

image

Lire la suite « Sharko – Franck Thilliez »

Editions La Bête Noire Robert Laffon, Fabio Mitchelli, Français, Polar/thriller français

Une forêt obscure – Fabio Mitchelli

image

C’est grâce à l’enthousiasme débordant de ma copinaute Rachel (cliquez ici pour accéder à son blog), que je me suis lancée dans la lecture du dernier né de Fabio Mitchelli, Une forêt obscure. C’est le premier livre que je lis de cet auteur. Il est paru en 2016 aux Editions La Bête Noire, Robert Laffon.

Vous êtes prêts ? Habillez-vous chaudement, parce que je vous emmène en Alaska !

 

L’histoire

Une forêt obscure commence par la découverte du corps d’une adolescente en lisière de forêt. L’enquêteur Jake Nelson est dépêché sur place. Ce dont il était loin de se douter, c’est que la jeune fille retrouvée morte est une personne qu’il connaît bien, très bien même, vu que c’est sa fille.

 Changement de période, changement d’intrigue.

Deux ans plus tard, Luka Ricci, une jeune acteur de porno, diffuse sur le net des vidéos dans lesquelles il torture et tue des animaux. Les flics sont sur le coup, l’homme reste introuvable. Jusqu’au jour où il a besoin de passer à l’étape supérieur, il tue alors son amant, de multiples coups de pics à glace. Il ne s’arrêtera pas au meurtre, car non seulement il va dépecer le cadavre, mais il va aussi en dévorer certaines parties ! Louise Beaulieu, jeune enquêtrice borderline, accro au poker, à l’alcool qui anesthésie la douleur de la perte de sa sœur, est mise sur le coup.

Et puis, deux jeunes filles sont retrouvées sur le bord de la route, en lisière de forêt. Elles semblent être pétrifiées, et ont perdu en grande partie la mémoire…

Ces diverses affaires sont-elles liées ? Quel rapport entre un tueur en série, un jeune paumé qui est passé à l’acte de la manière la plus sauvage qui puisse exister ou encore deux jeunes filles retrouvées sur le bord de la route ?

image

 

Ostie de criss de tabernouche, quel thriller !

Lire la suite « Une forêt obscure – Fabio Mitchelli »

Editions Taurnada, Français, Polar/thriller français

Orages – Estelle Tharreau

image

J’ai terminé il y a déjà quinze jours Orages d’Estelle Tharreau, j’ai peu de temps en ce moment pour mon blog suite à quelques péripéties, et je prends seulement maintenant le temps de rédiger ma chronique…

 

L’histoire

Béatrice est une femme active à la vie sentimentale compliquée. Elle élève seule sa fille Célia, jeune adolescente citadine. Béatrice décide de s’installer, suite à une énième rupture, dans un petit village calme en apparence, afin d’essayer de mener une vie stable avec sa fille qui est moyennement contente à l’idée de se retrouver dans un petit village perdu à près de 30km de la première ville proche. Béatrice est embauchée par la mairie de sa nouvelle commune, qui lui trouve également un logement de fonction. Son intégration dans le village se passe bien, malgré un accueil houleux de la part du boucher du village. Célia se fait rapidement des amis au sein de son lycée, pourtant, on comprend rapidement que de grandes tensions agitent ce petit bourg à l’apparence paisible. On apprend également que les précédentes occupantes de la maison occupée par Béatrice et sa fille sont mortes quelques mois auparavant dans d’étranges circonstances… Hasard ou coïncidence ? En tout cas, le parallèle entre les deux histoires suffit à piquer au vif la curiosité des deux femmes. Lors de quelques travaux d’aménagements, Célia découvre derrière un mur de sa chambre une boîte en métal contenant le journal intime d’une jeune femme qui y livre le récit de sa vie, plusieurs dizaines d’années plus tôt. Elles décident donc, chacune de leur côté, d’enquêter sur ces étranges faits divers qui secouent le village, jusqu’à se mettre elles-mêmes en péril.

Lire la suite « Orages – Estelle Tharreau »

Edition Sonatine, Français, Jacques Expert, Polar/thriller français, psychologique

Hortense – Jacques Expert

image

Mes avis sur les livres de Jacques Expert se suivent et se ressemblent, et encore une fois j’ai apprécié ce livre, peut-être même plus que les deux premiers que j’ai pu lire de lui ces derniers jours…

Hortense est le dernier né de Jacques Expert, il est édité chez Sonatine et est paru en juin dernier.

L’histoire

Sophie est une jeune femme ordinaire. Elle vit seule avec sa fille Hortense qui a 3 ans, après avoir été abandonnée par Sylvain le père de la fillette alors qu’elle était encore enceinte. La rupture est difficile pour Sophie qui reporte tout son amour sur sa fille, à tel point qu’elles deviennent fusionnelles, et que ce lien relève parfois du pathologique tant elle vit à travers sa fille : elle n’a aucune vie sociale, elle a beaucoup de mal à la confier quelques jours à ses parents et lorsqu’elle arrive à trouver le courage de le faire, elle s’enferme chez elle dans un état de quasi dépression, elle fête son anniversaire en grande pompe deux fois par an…

Jusqu’au jour où le père de la fillette refait surface, réclamant un droit de visite qu’elle lui refusera à chaque fois. Un soir, Sylvain débarque chez elle sans ménagement et enlève Hortense, sous les yeux de Sophie, impuissante car ligotée à une chaise. Commence alors une enquête policière, une quête aussi pour Sophie qui remuera ciel et terre pour retrouver son enfant. 22 ans s’écouleront sans qu’aucun signe de vie ne lui soit donné. Et puis un jour, alors qu’elle erre en ville, elle est bousculée par une jeune femme blonde aux cheveux bouclés, comme Hortense… Sophie en est persuadée, cette jeune fille n’est autre que Hortense! Elle n’aura de cesse à partir de ce moment d’essayer d’entrer en contact avec la jeune femme pour lui révéler la vérité et retrouver le lien brisé par 22 ans de séparation.

Mais Sophie n’est-elle pas en proie à un délire psychologique? Cette femme qui lui dit s’appeler Emmanuelle est-elle vraiment sa fille ou n’est-elle qu’une inconnue qui porte une troublante ressemblance avec son enfant?

Lire la suite « Hortense – Jacques Expert »