Non classé, Thriller écologique

Pire que le mal – Sylvain Forge

image

Aujourd’hui, je vais vous parler d’un auteur dont j’avais beaucoup entendu parler sur les réseaux sociaux littéraires mais que je n’avais jamais eu l’occasion de découvrir. Cet auteur, c’est Sylvain Forge, et je vais vous présenter ici Pire que le mal, paru hier aux Editions du Toucan.

Il s’agit d’un thriller qui est profondément ancré dans la réalité, car il parle d’un sujet de société qui fait régulièrement débat, celui de l’utilisation des pesticides et de leur impact et sur l’écologie, et sur la vie des Hommes.

 

L’histoire

Benjamin Delmas est psychiatre. Fraîchement séparé de Claire, il mène une vie paisible et sans remous, jusqu’au jour où la police vient lui annoncer la mort de son frère Lucas. Ce frère, il ne l’a plus côtoyé depuis des années, suite à une dispute. Les deux ne voyaient pas la vie de la même manière et leurs chemins se sont séparés depuis longtemps. Lucas est donc retrouvé mort noyé à Bangkok dans un canal. Divers éléments vont alerter la police qui décidera d’ouvrir une enquête, la mort par accident ayant été écartée du scénario possible après autopsie. Benjamin recevra alors une étrange lettre, qui le poussera à partir sur les traces du meurtrier de son frère. Son enquête le mènera à se focaliser sur une multinationale, la BDG, spécialisée dans les pesticides, et aux méthodes parfois douteuses…

Lire la suite « Pire que le mal – Sylvain Forge »

Editions Fleur sauvage, Non classé

Du barbelé sur le cœur – Cédric Cham

image

Je ne vous le cache pas, j’ai du retard dans mes chroniques, mais pas dans mes lectures! Entre le travail et ma « vraie vie » j’ai parfois du mal à me poser deux ou trois heures sur le PC le soir pour m’y mettre ! Heureusement que je note tout sur papier pendant ma lecture, histoire de coucher sur une feuille mes différents ressentis et émotions qui animent ma lecture.

Aujourd’hui je vais donc vous parler du deuxième roman de Cédric Cham, Du barbelé sur le cœur, paru en octobre dernier aux Editions Fleur sauvage.

Lire la suite « Du barbelé sur le cœur – Cédric Cham »

Non classé

Ragdoll – Daniel Cole

image

Ragdoll : 1 VS Anaïs : 0

Anaïs kaput (les mosellans comprendront!) après sa lecture, elle a pris un uppercut dans sa tête de lectrice sans bouger de son canapé.

Quand tu crois que tu ne peux plus être surprise par un thriller car on n’te la fait plus à toi, serial lectrice de thrillers et de polars qui a plusieurs centaines de lectures du même genre à ton actif… Les certitudes étant faites pour être détruites, je vous dirais pour résumer que ce livre a dépassé de très loin mes attentes. Je commence toujours avec un certain scepticisme les livres qui ont eu un grand succès, car force est de constater qu’en général quand tout le monde aime, et bien moi je n’aime pas (je ne cite pas de titre mais vous pourrez les retrouver sur mon blog!). Sauf que le succès retentissant de ce livre, déjà paru Outre-Manche, se révèle à mon sens entièrement mérité vu la qualité de ce thriller qui propulse à 100 à l’heure ses lecteurs dans une histoire de dingue, sans fil rouge, où tous les doutes sont possibles…

Habillez-vous de votre trench le plus chic, armez-vous de votre parapluie, et direction Londres !

Lire la suite « Ragdoll – Daniel Cole »

Auto-édités, Non classé

Le syndrome de Stockholm – Philémon le Bellégard

image

En faisant quelques recherches à l’instant sur l’auteur afin de vous en dire un petit peu plus sur lui avant de vous présenter plus en détail son livre, je viens de me rendre compte que Le syndrome de Stockholm est le premier livre paru (mais certainement pas écrit, à mon avis!) de l’auteur Philémon le Bellégard. Je suis toujours étonnée de voir à quel point un premier ouvrage peut-être abouti, ficelé à la perfection et avec un scénario aussi décalé.

Vous l’aurez compris, vous allez devoir (encore!), grâce à moi, ajouter un titre à votre PAL, LAL, LAA, appelez ça comme vous voulez 🙂

Vous êtes prêts? Direction Los Angeles!

Lire la suite « Le syndrome de Stockholm – Philémon le Bellégard »

Déceptions, Editions Hugo Thrillers, Non classé

Derrière les portes – B.A Paris

image

J’attendais beaucoup de ce thriller, que je voyais partout, sur Instagram, sur Facebook parmi mes contacts, tout le monde avait adoré, je me suis dit « celui-là est fait pour moi ! ». Si je devais résumer mes émotions durant ma lecture, je dirais que ça ressemblait aux montagnes russes : des hauts, des bas, du très bas, mais pas de frissons par contre… J’entends bien que c’est un peu subjectif et mystérieux comme avis, mais je vais bien évidemment tout vous expliquer.

 
image

Lire la suite « Derrière les portes – B.A Paris »

Non classé

L’impasse – Estelle Tharreau

image

Après avoir découvert et apprécié récemment le premier ouvrage d’Estelle Tharreau, Orages, dont je vous ai parlé il y a peu, j’ai été curieuse de découvrir son deuxième livre, fraîchement paru aux Editions Taurnada il y a quelques semaines.

L’histoire

L’intrigue se déroule dans une ancienne cité minière de Chanzy. La commune, très marquée par son passé ouvrier, compte bon nombre de petites cités minières, toutes construites de la même manière, avec leur petit bout de jardin et la proximité de son voisinage qui a fait l’attrait des familles des mineurs durant les belles années de cette industrie. L’attention se focalise rapidement sur le quartier de L’impasse, où logent plusieurs familles dans un climat relativement tendu. Mazoyer, un des habitants de l’impasse, est retrouvé assassiné dans l’espace commun de la cour. La veuve est loin d’être éplorée, son enfant au comportement particulièrement étrange est atone, stoïque, et porte un sourire malsain aux lèvres à en faire frémir tous ceux qui le côtoient.

Personne n’a rien vu, rien entendu, c’est du moins ce que chaque habitant du quartier se borne à répéter inlassablement à l’équipe d’enquêteurs. L’enquête est confiée à David, un jeune flic qui est lui-même un ancien habitant de l’impasse, et qui est vu comme un traitre par ceux qui l’ont connu parce qu’il est devenu policier. Les investigations vont faire ressortir bien des comportements déviants au sein de cette petite communauté, et les secrets les plus savamment enfouis risquent bien d’exploser au grand jour.

 

Un thriller immersif !

Si j’ai apprécié Orages, le premier ouvrage de l’auteure, malgré quelques lenteurs vers le début, j’ai complètement adhéré à ce deuxième opus, dans sa globalité, et j’ai pu constater une évolution flagrante dans la plume de l’auteur.

En effet, ici, le ton est donné dès le début : mise en place rapide de l’action dans le petit microcosme qui constitue l’Impasse, présentation rapide de ses habitants dans laquelle je me suis parfois un peu perdue, car même s’il y en a peu, ils sont presque tous présentés au même moment et on peut se perdre si on n’est pas attentifs, et puis vient le meurtre, très rapidement.

Estelle Tharreau s’arrange pour faire planer le soupçon sur chacun des personnages. Personne ne semble regretter la mort du jeune homme, et dès lors, on comprend bien que l’enquête va nous propulser dans une sorte de grand huis clos, à l’échelle du quartier, avec une enquête menée au sein même de cette petite collectivité.

L’auteure déterrera des événements peu glorieux qui ont eu lieu dans la vie des protagonistes, révélant ainsi des secrets de famille, des non-dits, de vieilles rancœurs qui ont eu le temps de murir au fil des décennies, mais aussi des magouilles en tous genres, le tout gangréné par le pouvoir de l’argent et sous couvert d’ambitions politiques. Estelle Tharreau se plaît à provoquer un climat de suspicion malsain, et j’apprécie particulièrement le fait de sentir que j’ai toutes les clés pour trouver de moi-même le meurtrier, mais que je me fais balader par l’auteure qui a décidé de manipuler mes théories au sujet du meurtre. Je préfère d’ailleurs me retrouver dans ce cas de figure, celui de sentir que le meurtrier est quelqu’un de l’entourage, plutôt que de lire une enquête qui aboutit sur la recherche d’une personne étrangère à la victime. Reste à savoir s’il s’agit effectivement d’une personne de son entourage, ou si l’auteur nous révèlera une surprise 🙂 mais pour le savoir, il va falloir le lire!

Indéniablement, le point fort de cette auteure est sa capacité à créer une atmosphère particulière à ses livres, ce qui donne une tonalité tragique au récit, tragique dans le sens que cette atmosphère nous fait ressentir une certaine tristesse, une sorte de spleen, durant notre lecture. L’atmosphère est ici directement liée au cadre, au « décor » planté au beau milieu d’une cité minière qui a perdu son aura flamboyante des années où cette industrie faisait vivre une grande partie de la population.  C’est sombre, c’est gris, les personnages sont très marqués au niveau de leur personnalité, le tout nous donne un thriller très immersif malgré un certain détachement envers les personnages, accentué par le fait que le récit est à la troisième personne.

Les dialogues sont nombreux, et l’auteur joue de nombreux sous-entendus pour créer une tension narrative importante. Le final est à la hauteur du reste du livre, et donne une dimension saisissante au dénouement.

 

Le mot de la fin

Trois mots pour résumer ce livre : suspens, curiosité, surprise. L’impasse se lit bien, il se lit vite, il vous tient en haleine, et c’est tout ce qu’on demande à un thriller : qu’il soit efficace. Belle réussite pour ce second opus, et une auteure à suivre de près (ou à découvrir pour ceux qui ne l’auraient pas encore fait!)

 

Je remercie particulièrement Joël des Editions Taurnada pour m’avoir proposé la lecture de ce livre.

image