Editions La Martinière, Non classé

Une vie exemplaire – Jacob M. Appel

image

Quand on m’a présenté ce livre, on m’a simplement dit que si j’avais aimé Dexter, je risquais fort de le trouver… Intéressant. Il n’en fallait pas plus pour éveiller ma curiosité, étant une grande fan du célèbre Serial Killer.

Je ne connaissais pas du tout cet auteur, mais j’apprécie beaucoup les dernières publications des Editions La Martinière et je ne suis pas surprise d’avoir à nouveau apprécié une de leurs nouveautés.

C’est d’un thriller psychologique que je vais vous parler aujourd’hui, celui de Jacob M. Appel, Une vie exemplaire, édité tout récemment aux Editions La Martinière.

L’histoire (4è de couverture)

Jeune cardiologue &minent, père de deux adorables petites filles, le docteur Jeremy Balint est un homme qui a réussi sa vie. D’autres que lui, apprenant que leur femme d&voue les trompe depuis des années avec une collègue, se laisseraient emporter par la rage.

Pas Jeremy Balint.

Jeremy Balint va prendre son temps, car Jeremy Balint est un sociopathe. Avec méthode et patience, il va organiser l’élimination de son rival.

Et ce n’est que le début.

De nombreux romans mettent en scène des psychopathes, mais jamais un écrivain n’était parvenu à nous plonger avec autant d’acuité dans les arcanes de leur esprit. Jeremy Balint  ne nous cache rien. Ne nous épargne rien. Il ne voit tout simplement pas le mal comme nous.

Effrayant !

Derrière une couverture passe partout qui ferait presque penser à un roman de littérature blanche ou à un livre surfant sur la tendance Young Adult très en vogue en ce moment, l’histoire de cette famille à priori banale risque bien de vous filer quelques sueurs froides tant il est perturbant de se rendre compte qu’un homme qui semble sain d’esprit et avec une certaine prestance et caste sociale peut être capable de masquer sa personnalité profonde, bien plus sombre que vous ne l’auriez imaginé.

Jeremy est médecin, sa femme travaille dans une bibliothèque, ils vivent dans une belle maison avec deux adorables filles, ils ont une vie sociale bien chargée et leur couple semble fort et uni. Ca semble un peu cliché dit comme ça, ça ferait presque fuir la serial lectrice barbare que je suis, mais le cliché et la jolie histoire édulcorée s’arrêtent là, car tout ceci n’est qu’une façade, qui va se fissurer tout au long des 285 pages de ce livre.

Tout commence par la découverte de la tromperie de sa femme. Comme l’indique la 4è de couverture, on s’attendrait à ce que le couple vole en éclat immédiatement, que Jeremy aille casser la gueule à son collègue qui ose s’envoyer en l’air avec sa femme régulièrement. Mais pas du tout, parce que Jeremy est un sociopathe et qu’il va longuement mûrir sa vengeance, en décidant de tuer son rival qu’il côtoie tous les jours, ni plus ni moins. Nous assistons alors à la naissance d’un meurtrier, comme si le mal qui était enfoui en lui s’était soudainement réveillé et avait pris possession de tout son être, balayant sur son passage l’ esprit raisonnable que chaque être humain normalement constitué a en lui et qui, philosophiquement parlant, nous place dans une position supérieure à l’animal car nous serions dotés de la raison (théorie avec laquelle je n’ai jamais été d’accord, je tiens à le souligner, mais ce n’est pas le lieu pour ce débat).

Il usera du même mode opératoire à chaque fois, il se montrera soucieux de l’image qu’il donnera à la la population. Il vivra les découvertes de ses victimes un peu comme une gloire, il aime qu’on parle de lui à la radio, il en est fier même !

Il s’y préparera à cette vengeance, se documentant largement sur les crimes parfaits, en s’exerçant sur des inconnus qu’il croisera en ville ou qu’il prendra pour cible, toujours des victimes faibles et vulnérables, c’est qu’il est plus facile de s’en prendre aux faibles qu’à des personnes comme lui ! C’est en ça qu’il est détestable, il écrase les autres pour arriver à ses fins, il les manipule

Une vie exemplaire est un livre qui prend son temps car l’auteur a pris le parti de développer son intrigue de manière à être la plus crédible possible, de manière aussi à vous immerger totalement dans la vie d’une famille banale, cela pourrait être vous ou moi, ou vos voisins… Votre position en tant que lecteur se résumera à être une sorte de voyeur, et vous assisterez impuissants à la folie qui gronde en cet homme que tout le monde apprécie et qui est admiré de tous. Il est la figure d’autorité, il se prend pour un demi dieu du fait de son statut professionnel, il rayonne grâce au puissant charisme qu’il dégage.

Le mot de la fin

Ce qui est troublant dans ce livre, c’est qu’on se rend compte que derrière l’image de mari idéal et de médecin au summum de sa carrière et de sa réussite, se cache un monstre de la pire espèce. Et les choses sont amenées de telles façons par l’auteur qu’on s’y croirait presque, on pourrait presque s’identifier à lui, à elle, à eux.

A nouveau, c’est une lecture qui n’a pas manqué de m’ébranler parce qu’elle a fait naître en moi le constat que les apparences sont bien souvent trompeuses.

Après cette lecture, regarderez-vous toujours votre époux comme avant ? Aurez-vous toujours aussi confiance en lui ? Ou bien le doute s’insinuerait-il imperceptiblement en vous
?

 

Publicités

1 thought on “Une vie exemplaire – Jacob M. Appel”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s