Editions Albin Michel, Editions Fleuve noir, Editions Hugo Thriller, Editions Métailié Noir, Editions Nouvelles Plumes, Editions Pulp Fiction, Editions Tohu Bohu, Editions XO, Non classé

Bilan livresque – Mai 2018

Mai a été, plus que jamais, le mois où je me suis rendu compte de l’importance qu’a la lecture dans ma vie. J’ai traversé un douloureux moment suite à un événement familial difficile, et les heures de lecture ont été plus que jamais pour moi l’occasion de m’occuper l’esprit dans ces moments bien compliqués.

Côté littéraire… Un bon mois dans l’ensemble, très bon même… D’excellentes lectures, des retrouvailles avec des auteurs découverts l’an dernier comme Nicolas Beuglet ou Patrick Bauwen, ou des retrouvailles avec des auteurs qui font partie de mes chouchous, Arnaldur Indridason et Franck Thilliez.

Et puis, il y a eu des découvertes, et de très belles découvertes en plus de ça ! Je suis toujours fascinée de voir ce que peuvent nous proposer les nouveaux auteurs qui débarquent sur la très concurrentielle scène littéraire du thriller, je pense notamment à Guillaume Ramezi et à Salvatore Minni que j’ai eu plaisir à découvrir.

Un livre s’est démarqué, parce qu’il a été un vrai gros coup de coeur pour moi, c’est le livre de Frédéric Mars, Les marcheurs. On en parle trop peu de ce bouquin, il mérite vraiment qu’on s’y intéresse de près, et je n’ai aucun doute qu’il figurera dans mon Best Of 2018.

Il y a aussi eu un cap de franchi, celui des 5000 abonnés sur mon compte instagram, en tout début du mois… Un truc de fou, je n’en reviens pas !

Il y a eu aussi le concours Instagram, organisé en partenariat avec les Editions Métailié, pour remporter 3 exemplaires du dernier livre d’Arnaldur Indridason et dont je vais vous reparler dans ce bilan, et il y a toujours le très gros concours organisé en partenariat avec les Editions La Martinière et l’agence Anne & Arnaud, toujours sur Instagram, où nous vous proposons de gagner 10 exemplaires de Qaanaaq, de l’auteur Mo Malo, que je suis d’ailleurs en train de lire (vous avez jusqu’au lundi 4 juin à minuit pour participer)

Mai a aussi été l’occasion pour moi de sortir de ma réserve. J’ai fait le choix de ne pas exposer mes opinions politiques ou sociales sur Facebook, et je suis un peu sortie du cadre que je me suis fixée en piquant une colère sur Facebook et Instagram au sujet d’un article de Télérama qui a crée un véritable séisme dans le microcosme thrilleresque, et également en vous parlant de la sphère Bookstagram, fustigée dans un article d’un autre journal…

Place au bilan lectures maintenant !

[ 9 Livres lus ]

Patrick BauwenLa nuit de l’ogre (Albin Michel)

« Ils sont nombreux, à s’essayer à l’écriture, mais rares sont ceux qui s’imposent comme étant un auteur majeur d’un genre littéraire aussi concurrentiel qu’est le thriller. Incontestablement, vous devrez compter avec Patrick Bauwen dans les années à venir, il s’est installé dans le classement des auteurs français à suivre à tout prix, et plus je le découvre, plus je me dis qu’il n’est pas prêt d’en sortir.« 

Nicolas BeugletComplot (XO Editions)

« Un thriller détonnant où l’action ne s’arrête jamais ! Le livre est dense, mais l’auteur s’adapte à tout son lectorat en expliquant cet incroyable complot de la manière la plus simple possible, histoire de ne pas perdre les réfractaires à l’Histoire et allergiques aux théories conspirationnistes comme moi. Je suis un peu chiffonnée de parler d’ouvrage conspirationniste car ce n’est pas vraiment ça qu’on retrouve dans ce thriller, disons plutôt que ce n’est pas que ça… Il est un vrai thriller, avec une enquête, des rebondissements, des chutes, du suspense, et tout y est pour passer un bon moment !« 

Sandrine Destombes – Les jumeaux de Piolenc (Hugo Thriller)

« Les prix littéraires attirent ou rebutent les lecteurs, moi ils me font peur… Parce que du coup, j’attends beaucoup de ma lecture et que je retombe régulièrement comme un soufflet, j’en attends trop peut-être, et je suis régulièrement déçue. Cette fois, le prix décerné est justifié, de nombreux lecteurs ont déjà été conquis.« 

Arnaldur IndridasonPassage des ombres (Editions Métailié)

« 7 longs mois que je l’attendais. Je n’en ai fait qu’une bouchée, je l’ai terminé en quelques heures, et je me sens complètement vide maintenant… C’est toujours comme ça après avoir terminé un livre d’Indridason… Histoire de ne pas être dérangée, j’ai fichu tout le monde dehors : Mr Serial Lecteur au boulot, le chat… – Bon ok… Je ne peux rien refuser au chat… – Et me le suis enfilé d’une traite !« 

Frédéric Mars – Les marcheurs (Ring Editions – La mécanique générale)

« Les marcheurs est un livre qui m’a complètement obnubilée à partir du moment où je l’ai commencé ! Il est un thriller captivant, au réalisme glaçant, je n’aime pas le terme de page-turner, très à la mode actuellement, mais force est de constater que c’est ce que j’ai ressenti lors de ma lecture. Je recommande chaudement, et à moins de 10€, ça serait franchement naze de passer à côté 🙂 »

Salvatore MinniClaustrations (Nouvelles plumes)

« Alors que t’es tranquillement en train d’avancer dans ta lecture, que tu ne te doutes de rien, que tu te laisses bercer par la plume de l’auteur… Paf ! un mot, une révélation, et tout explose. Un de ces twists comme on aime tellement en avoir, nous lecteurs de thrillers, un de ceux auxquels on ne s’attend pas, un de ceux qui nous laissent bouche bée après avoir lâché un « haaaaannnnn p*tain !!!! » Bien joué, Salvatore Minni ! « 

Guillaume RameziDerniers jours à Alep (French Pulp)

« Pu*ain, y a du level pour un premier bouquin ! Je suis enthousiaste d’avoir lu un premier livre d’une telle qualité, enthousiaste de me dire qu’il y a une telle multitude de talents littéraires à explorer que je ne pourrai jamais me lasser du genre du thriller. C’est grâce à de jeunes talents comme Guillaume Ramezi que le genre se renouvelle, arrive encore à nous épater, à nous divertir et à nous marquer. »

Vincent RavalecSekt – L’origine du venin (Editions Tohu Bohu)

« Je vous jure, je me sens mal à rédiger une chronique aussi négative sans trouver quelque chose de positif à dire. Je respecte trop le travail de l’auteur pour tomber dans le jugement de valeur, donc j’essaie d’étayer au maximum mon ressenti.

En conclusion, faites-vous votre propre opinion, je ne vous dirais jamais de ne pas lire un livre. Mais pour moi, ça n’a pas du tout fonctionné, et j’en suis la première désolée !« 

Franck ThilliezLe manuscrit inachevé (Fleuve Editions)

« J’ai juste envie de vous dire, pour faire simple, que j’ai eu envie de me prosterner devant mon bouquin tellement il est absolument IN-CRO-YA-BLE !

Je dégaine mes catégories « Alerte – coup de cœur fulgurant » et « Livre qui décoiffe ta tête de lectrice sans te faire bouger ton canapé » « 

Le mot de la fin

Je serai un peu moins présente en juin, je pars mercredi pour l’étranger et je ne pense pas réussir à chroniquer mes lectures pendant les 15 jours de mon voyage. Je lirai, bien sûr, je partagerai avec vous sur Instagram les photos de mes coins lecture et des lieux magiques que je vais visiter et qui sont en lien avec les livres, mais les articles attendront mon retour en France.

Bon mois de juin, et excellentes lectures à tous !

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s