Coup de coeur, Editions Fleuve noir, Livre qui décoiffe ta tête de lecteur

Le manuscrit inachevé – Franck Thilliez

Je suis Franck Thilliez depuis de nombreuses années, il est le premier auteur français de thriller que j’ai lu, moi qui ne jurais que par les auteurs étrangers à l’époque… J’ai bien évidemment changé d’avis depuis !

A peine la dernière page tournée que je me suis jetée sur mon PC pour rédiger ma chronique. Je ne voulais rien perdre des émotions ressenties durant ma lecture, et je voulais vous livrer mon enthousiasme débordant de manière brute de décoffrage, sans filtre, sans retenue, le plus rapidement possible, tant mon coup de foudre pour ce bouquin a été immense.

J’aurais juste envie de vous dire, pour faire simple, que j’ai eu envie de me prosterner devant mon bouquin tellement il est absolument IN-CRO-YA-BLE, mais je vais essayer de rester calme, objective, et me la jouer un peu plus « professionnelle » que ça histoire d’argumenter un minimum pour vous donner l’envie de lire, si ce n’est pas encore déjà fait.

Je dégaine mes catégories  » Alerte – coup de cœur fulgurant  » et « Livre qui décoiffe ta tête de lectrice sans te faire bouger ton canapé » pour la 3è fois de l’année, et vous parle aujourd’hui du dernier livre de Franck Thilliez, Le manuscrit inachevé, paru il y a quelques jours aux Editions Fleuve.

L’histoire (4è de couverture)

Une enquête sans corps. Une défunte sans visage. Un thriller sans fin.

Aux alentours de Grenoble, une voiture finit sa trajectoire dans un ravin après une course-poursuite avec la douane. Dans le coffre, le corps d’une femme. A la station-service où a été vu le conducteur pour la dernière fois, la vidéosurveillance est claire : l’homme n’est pas le propriétaire du véhicule.

Léane Morgan et Enaël Miraure sont une seule et même personne. L’institutrice reconvertie en reine du thriller a toujours tenu sa vie privée secrète. Sa vie ? Un mariage dont il ne reste rien sauf un lien, l’Inspirante, villa posée au bord des dunes de la Côte d’Opale, et le traumatisme de l’enlèvement de sa fille Sarah. L’agression soudaine de son mari va faire resurgir le pire des quatre années écoulées.

Dans le vent, le sable et le brouillard, une question parmi d’autres se pose : vers qui, vers quoi se tourner, quand l’unique vérité est que tout vous devient étranger.

Non mais c’est quoi ce bouquin de malade ?

525 pages durant lesquelles ça ne s’arrête jamais, 525 pages d’actions, de révélations, de suspense à t’en faire sortir ton p’tit cœur de lectrice de ta poitrine, d’interrogations aussi parce que la situation est quand même hyper énigmatique. Je ne vous dirais rien de plus que ce qui est écrit en quatrième de couverture, parce que je veux que vous ressentiez comme moi votre lecture, que vous ayez vous aussi les yeux écarquillés et la bouche bée lors de certains passages, que vous aussi vous soyez obligés de vous mettre la tête dans votre bouquin pour crier de surprise, de joie morbide ou d’ahurissement afin d’éviter que vos voisins ne vous prennent pour une cinglée.

Si l’intrigue est prenante, la manière de la mener est absolument époustouflante, l’auteur va loin, très loin dans le développement de cette histoire, ça nous donne une impression de thriller complexe avec de multiples sous-intrigues, de nombreux protagonistes et ramifications et pourtant à aucun moment on ne perdra le fil car tout se tient, tout est calculé par l’auteur pour vous faire tenir sans jamais vous essouffler, sans jamais vous perdre non plus. Franck Thilliez vous emmènera dans les bas fonds les plus vils de l’espèce humaine, il ose franchir les limites, il sort de sa zone de confort pour nous bousculer dans la nôtre, en nous proposant un ouvrage brutal, un des plus féroces depuis de nombreuses années, mais justement dosé et en évitant de tomber dans du gore et du voyeurisme dégueulasses. Pourtant c’est dur, c’est noir, c’est sombre, c’est parfois affligeant de monstruosité mais putain que c’est bon !!!

Les processus d’écriture mis en oeuvre ici sont complexes : double mises en abyme, rebondissements placés judicieusement sans que tu t’y attendes, cliffhangers, chapitres courts, équilibre des dialogues avec les parties narratives ; il maîtrise tous les procédés du thriller, et c’est ça qui fait de lui l’auteur à succès qu’il est aujourd’hui. Mes futures lectures risquent de me paraître bien fades derrière un bouquin comme ça !

Le manuscrit inachevé est un livre indépendant, vous pouvez donc le lire même si vous n’avez pas lu les autres livres de l’auteur. Il ne s’inscrit pas dans la série Sharko, et j’ai apprécié le fait d’avoir une histoire complètement indépendante, ça change, et ce n’était plus arrivé depuis Puzzle !

Le mot de la fin

Franck Thilliez a l’art de se réinventer sans cesse pour nous proposer à chaque fois un ouvrage différent, histoire de ne jamais nous lasser, histoire aussi de montrer toute l’étendue de tout ce qui bouillonne dans son cerveau. Le manuscrit inachevé est pour moi un retour à ses débuts, un livre bien tordu, avec des scènes qui castagnent sévère, qui ont fait que je suis tombée amoureuse de son style d’écriture il y a bon nombre d’années.

J’ai envie de dire qu’il signe ici son meilleur thriller. Parce qu’il est comme un puzzle que vous devrez résoudre, parce qu’il est implicatif et que vous vous sentirez vous-même impliqués dans cet incroyable casse-tête d’événements imbriqués les uns aux autres et qui convergeront vers un final décapant, mais surtout complètement inattendu et insolite. J’ai l’impression de m’être prise un 3.5T dans la tête, quelques heures après l’avoir terminé…

Un livre qui se dévore du premier au dernier mot.

Est-il nécessaire que je vous dise que je le recommande ?

Publicités

17 réflexions au sujet de “Le manuscrit inachevé – Franck Thilliez”

  1. Salut.
    Tu m’as donné envie de m’acheter le livre. J’ai pas mal de Franck Thilliez dans ma bibliothèque que j’avais demandé pour un noel avant d’avoir une « panne » de lecture de plusieurs années, il faudrait d’ailleurs que je les sorte de ma PAL, histoire de changer un peu du fantastique et de la fantasy.
    En tout cas, je le mets dans ma wishlist.
    Belle soirée 😉

    Aimé par 2 personnes

    1. Hello ! Parfois en matière de lecture, il ne faut pas forcer ! si ça ne vient pas, il faut prendre le temps, peut-être aller explorer d’autres horizons littéraires en terme de genre… J’ai l’impression que je ne pourrai jamais me lasser du thriller moi, c’est tellement fourni comme genre que je ne m’ennuie jamais !
      A bientôt 🙂

      Aimé par 1 personne

  2. J’ai fini le livre y a une semaine; Quel fin!! et pour le denouement…..J’ai mis jusqu’a aujourd’hui pour le résoudre. Pour savoir ce que vous vous poserai forcement comme question une fois l’histoire fini; Faites comme moi :Faut bien relire la préface. J’ai mis une semaine a trouver la réponse. Grandiose.
    Frank Thilliez sait bien amusé et je suis sur qu’il sait dit « Je vous ai bien eu »

    Aimé par 1 personne

  3. Bonsoir. Après avoir fini l’excellent dernier ouvrage de Franck Thilliez, je me suis un peu baladé sur le Net pour voir comment il avait été reçu ici et là… et je suis tombé sur votre blog ! Et j’ai passé plusieurs heures à lire avec délectation vos avis, conseils et autres coups de coeur concernant les thrillers et les polars, genres que je dévore depuis que je suis tout petit et dont je ne me lasse pas… Franck Thilliez, Jean-Christophe Grangé, Michael Connelly, Geroge Pelecanos, la découverte Tony Cavanaugh (superbe « Affaire Isobel Vine »), Bernard Minier, Lee Child… des auteurs que j’adore et dont j’attends chaque nouvelle livraison avec une impatience jamais démentie. Je peux passer des heures à fureter dans le rayon polar des librairies, flasher sur un titre, une couverture, un résumé et rentrer avec de nouveaux livres à ajouter sur une pile déjà bien haute. Mais bon, quel plaisir !
    Et quel plaisir d’avoir découvert ce blog !
    A bientôt,

    Cordialement,
    Sébastien

    Aimé par 1 personne

    1. Voilà donc le fameux commentaire auquel je n’avais pas encore pris le temps de répondre…. 🙂
      Tout d’abord, merci beaucoup pour ce que tu me dis au sujet de mon blog, le retour les lecteurs me touche beaucoup parce que forcément, quand on écrit un article, c’est pour qu’il soit lu, mais aussi pour qu’il inspire les lecteurs qui chercheraient une future lecture…
      Je te rassure, niveau PAL, je ne suis pas en reste, je suis toujours débordée par mes lectures futures, mais je tachycarde quand ma pal baisse… Ah ah ! c’est réconfortant de savoir qu’on a de quoi pouvoir choisir nos futures lectures en fonction de nos envies !
      Encore merci, et promis je vais essayer de répondre plus vite aux commentaires 😉

      A bientôt !

      J'aime

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s