Bilans livresques, Editions Métailié Noir, Editions Michel Lafon, Editions Pocket

Bilan livresque d’octobre !

image

C’était trop beau pour que ça dure, après deux mois de parution du bilan en temps et en heure, me revoilà à nouveau en retard ! La faute à un mois hyper actif sur le plan personnel et à une bonne petite dépression littéraire !

Octobre a été un mois compliqué littérairement parlant. Si j’ai commencé mon mois sur les chapeaux de roue avec l’excellent dernier livre de mon Maître Arnaldur Indridason, s’en est suivie une traversée du désert où je lisais un livre par semaine, et encore ! J’ai été également fort occupée à faire mon itinéraire de voyage comme je vous l’ai régulièrement expliqué. Ajoutez à ça un abandon, un livre que j’ai décidé de ne pas chroniquer parce qu’au bout de 100 pages de lecture, on n’est pas en mesure d’écrire une chronique constructive à son sujet. Ce livre, c’est celui de Maud Tabachnik, La vie à fleur de terre. Je n’avais déjà pas vraiment accroché à L’impossible définition du mal, je pense donc que le style d’écriture de cette auteure n’est vraiment pas fait pour moi. C’est comme ça, ça arrive, on ne peut pas tout aimer en tant que lecteur, et on ne peut pas plaire à tout le monde en tant qu’auteur.

Je vais aussi vous parler dans ce bilan d’Entre deux mondes d’Olivier Norek que je n’ai pas lu en octobre mais il y a quelques semaines déjà car à l’époque, je ne pouvais pas encore vous en parler.

Indéniablement, il y a eu deux livres très marquants durant ce premier mois d’automne, celui de Sophie Loubière, Black Coffee, qui concilie mes deux grandes passions et dont j’ai encore du mal à me défaire, et celui d’Olivier Norek qui m’a laissé un coup de griffe à l’âme.

Vous êtes prêts ? C’est l’heure du bilan !

[ 6 livres lus ]

Jean DardiPardon (Editions Terra Nova – groupe City Editions)

« Si vous avez apprécié Les 7 stigmates, vous apprécierez également Pardon car il se situe dans la parfaite lignée du premier, comme si les deux avaient été écrits d’une traite. Si Jean Dardi a posé les bases de son style d’écriture dans le premier tome, il l’a consolidé grâce à ce deuxième titre et pas de doute qu’il me tarde de continuer la suite des aventures de Gio !« 

Nicolas FeuzEunoto (The Book Edition)

« Un conseil : méfiez-vous de Nicolas Feuz ! Pourquoi ? Et bien parce qu’il est dingue ! « 

Arnaldur IndridasonLa femme de l’ombre ( Editions Métailié)

« Je vais bien réussir à vous faire lire des thrillers islandais, vous, récalcitrants qui me résistez encore et qui ne vous êtes toujours pas lancés dans les eaux glaciales de l’Atlantique nord. »

Sophie LoubièreBlack Coffee ( Editions numériques 12-21)

Ah la vache ! J’ai vibré, comme ça faisait bien longtemps que je n’avais pas autant vibré durant une lecture !  Ce livre est un condensé de mes deux passions réunies en pas moins de 600 pages

Sophie LoubièreWhite Coffee (Pocket Editions)

Je suis très souvent déçue par les suites surtout quand j’avais adoré le premier livre de la série, mais, il y a un mais, Sophie Loubière a réussi le tour de force de ne pas tomber dans une sorte de redondance ou de réécriture de son excellent Black Coffee en nous proposant ici quelque chose de profondément différent, et ça fait du bien !

Olivier NorekEntre deux mondes (Editions Michel Lafon)

« N’ayons pas peur des mots, pour moi Entre deux mondes est le meilleur des livres d’Olivier Norek, le plus abouti, le plus poignant… Il a ajouté un petit quelque chose en plus, une certaine émotivité qui le rend profondément humain. »

Maud Tabachnik – La vie à Fleur de terre  (De Borée Editions)

Livre abandonné aux alentours de la centième page – non chroniqué 

Novembre s’annonce très actif pour moi, je m’envole le 8 pour les tropiques, enfin ! Je n’en peux plus, 6 mois sans partir pour la globe trotteuse que je suis c’est un peu le supplice. Dès mon retour je serai présente au Salon Seille de Crimes (présente physiquement, mentalement avec le décalage horaire je risque d’être complètement… à l’ouest 🙂 ) et pas de doute que je vais avoir beaucoup, beaucoup de retard pour le prochain bilan livresque parce que je ne compte pas prendre mon PC en voyage et qu’il va falloir que je me mette à jour de toutes mes chroniques en rentrant en Métropole.

Je vous souhaite un excellent mois de lecture !

image

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s