Non classé

Retour à River Falls – Alexis Aubenque

image

Arrêtez tout ce que vous faites, mettez les enfants chez les grands-parents le temps d’une soirée, envoyez votre mari faire la fête avec ses potes, débranchez le téléphone et coupez votre accès internet parce qu’aujourd’hui TADAAAAM ! c’est le grand jour ! le quatrième opus de la série de River Falls d’Alexis Aubenque vient de paraître en librairie ! Ils font ça bien chez Milady, en prévoyant une sortie la veille du week-end histoire que vous puissiez en profiter tranquillement sans avoir à arrêter votre lecture pour des choses plus terre à terre (comme aller travailler par exemple =) )

Vous vous en doutez vu l’enthousiasme de ce début de chronique, je suis HEUREUSE de retourner à River Falls le temps de 465 pages. J’ai découvert cette série tardivement et je vous avais déjà parlé du coup de cœur que j’ai eu l’an dernier pour elle, je ne m’attendais vraiment pas à un nouvel opus, Alexis Aubenque avait bien caché cette information ces derniers mois !

Après 7 jours à River Falls, Un automne à River Falls, puis Un Noël à River Fall (pardonnez la brièveté de mes chroniques que j’avais écrites avant de créer mon blog!) revoilà le Shérif Logan et sa femme Hurley de retour dans la petite ville où tout a commencé !

L’histoire

En ce début d’été, la petite ville de River Falls est le lieu idéal pour les amoureux de la nature. mais quand des randonneurs découvrent le corps d’une jeune fille, tuée de façon rituelle, la peur s’empare des habitants.

Tout juste réélu au poste de shérif, Mike Logan veut éviter un nouveau meurtre. Avec sa compagne la profileuse Jessica Hurley, il s’intéresse à la troupe du Big Circus, dont chacun des membres ferait un coupable idéal.

Le reporter de guerre Stephen Callahan met en doute cette théorie. Revenu sur les terres de son enfance, il enquête de son côté, convaincu que la piste la plus évident est rarement la meilleure…

Un retour aux sources

J’ai retrouvé avec plaisir la petite communauté de River Falls. J’ai apprécié les autres séries de l’auteur, mais j’étais toujours nostalgique de celle-ci… L’effet « petite communauté » où tous se connaissent crée un climat particulièrement malsain : on doute, on accuse, le moindre étranger à la communauté est déclaré suspect même s’il ne vit qu’à 2km de là…

Si j’ai adoré les trois premiers titres de la série, j’ai été littéralement conquise par Retour à River Falls. Pourquoi ? Et bien parce que pour moi, entre l’intrigue rythmée et l’écriture toujours aussi accrocheuse de l’auteur, je trouve que c’est le livre le plus abouti de la série, encore un cran au-dessus des autres que j’avais déjà  beaucoup aimés. De plus, j’ai ressenti une certaine évolution sur le style d’écriture d’Alexis, allant plus à l’essentiel, de manière à nous offrir un page-turner délirant et sans temps mort.

L’auteur ne s’interdit d’ailleurs pas un (ou plusieurs ? J ) meurtre(s) violent(s) avec des mises en scène macabres, sans pour autant s’appesantir dessus. Ainsi, cela pourra plaire aussi bien aux lecteurs barbares comme moi qui aiment quand c’est violent qu’aux lecteurs qui ont besoin de quelque chose de moins trash. Un juste équilibre en quelque sorte…

J’avais été un peu lassée par la relation Logan/Hurley, un peu trop gentillette pour moi (vous savez que je suis insensible aux histoires d’amour dans mes lectures !), et j’avais beaucoup de mal avec Logan, un personnage que je me plaisais à détester parce qu’il incarnait pour moi le shérif qui ne voit pas plus loin que le bout de son nez, plein d’à priori, heureusement contrebalancé par sa femme Hurley plus réfléchie que lui. Leur relation de couple passe ici au second plan bien que l’un et l’autre soient indissociables, mais ici la focale étant faite principalement sur l’enquête : nous sommes face à un vrai polar, avec son lot d’investigations, de doutes et de rebondissements qui entraînent une sorte de confusion chez le lecteur parce que ce n’est que bien tard qu’il découvrira le dénouement de l’enquête.

Et quel dénouement !

La fin de Retour à River Falls laisse une porte ouverte béante pour un futur livre qui s’annonce explosif. Elle est aussi énigmatique que diabolique, dans le sens où non seulement vous allez vous rendre compte que vous avez (déjà !) terminé votre bouquin et vous vous sentirez vide, mais vide ! mais qu’en plus il va vous falloir une bonne dose de patience avant de découvrir l’intrigue liée à la bombe lâchée par le dernier paragraphe du chapitre final ! Et l’auteur est un récidiviste en la manière parce qu’il nous avait déjà fait le coup, notamment dans Ne crains pas la faucheuse. Quand tu crois que le livre et terminé, que tout est bouclé, ficelé, empaqueté, et qu’il ne pourra plus rien se passer, patatra, prends toi cette chute dans ta tête de lecteur et arrange-toi pour survivre comme ça en attendant le prochain ! Non sérieusement Alexis, c’est pas bien de faire ça au petit cœur de tes lecteurs !

Thriller, mais pas que !

J’ai encore une fois eu l’impression de plonger dans l’Amérique profonde, et à l’image de ses autres thrillers, Alexis Aubenque aborde à nouveau, comme à l’accoutumée, des sujets sociétaux très ancrés dans la réalité ici et qui résonneront d’une manière particulière pour les lecteurs dans ces temps instables. Et c’est une des grandes forces de l’auteur, d’aborder des sujets parfois délicats, souvent douloureux, qui vous feront réfléchir, sans pour autant tomber dans une espèce de pamphlet moralisateur.

 

Le mot de la fin

Comme je l’ai déjà dit dans de précédentes chroniques, je ne sais plus quoi vous dire pour vous pousser à découvrir cet auteur. J’ai pour habitude de dire que ses livres sont une bouffée d’oxygène pour moi quand je vis une période littéraire difficile, ça me permet de faire une pause entre deux lectures plus trash et ça me donne l’impression de revenir un peu aux fondamentaux.

Loin d’épuiser ses lecteurs avec d’éternelles intrigues identiques, Alexis Aubenque se renouvelle sans cesse tout en gardant ce qui fait l’essence même de son écriture.

Je remercie sincèrement les Editions Milady de m’avoir fait profiter de cette lecture en avant-première !

image

Publicités

10 thoughts on “Retour à River Falls – Alexis Aubenque”

  1. J’ai découvert cet auteur il y’a peu Aussi et adorée ! Je Profitede ce poste je cherche le titre où l’auteur d’un livre que j’ai lu et adoré auteur hongrois je crois c’est l’histoire d’un petit garçon qui a fabriqué un piano avec du carton ds sa chambre sa mère est taxi je crois il grandit un peu seul et et 1 jour rentre ds un magasin qui vend des instruments de musique et le vx monsieur qui s’en occupe lui donne l opportunité de devenir un pianiste de renommée internationale , bon je ne suis pas très douée pour les pitchs 😃Mais si qq a reconnu soit l’auteur soit le titre ça serait génial ! D’avance merci

    J'aime

    1. Hello! Ouh laaa j’ai beau fouiller au fin fond de ma mémoire littéraire, il ne me dit rien du tout ce livre! Je ne lis que du thriller et du polar donc si ça n’en est pas un, peu de chances que je le connaisse, vraiment désolée!

      J'aime

  2. Magnifique chronique, Anaïs, encore !!!
    Tes ressentis sont toujours justes et plein d’entrain, analyse détaillées et pertinentes.
    Il ne reste alors qu’à lire tous les Alexis Aubenque …
    J’ai ma PAL qui me tire une tronche là, pourquoi ? qu’est-ce que j’ai dit ? non mais, de quoi elle se mêle, sérieux …

    Aimé par 1 personne

    1. Coucou Claude!! Désolée de ma réponse tardive mais à part poster quelques bricoles j’étais très peu connectée ce week-end! Alors, je te conseille de lire la série à River Falls dans l’ordre : 7 jours à RF, Un automne à RF (que j’ai trouvé absolument génial!), Un Noël à RF et enfin celui-ci! N’hésite pas si tu as d’autres questions 🙂

      Aimé par 1 personne

    1. Hello! Oui effectivement je conseille de les lire dans l’ordre de parution, du moins pour la série de River Falls. Après il y a d’autres séries où tu retrouves les mêmes personnages qu’à RF, mais tu peux les lire plus tard pourquoi pas… Donc l’ordre pour RF c’est : 7 jours à RF, Un automne à RF (magistral), Un Noël à RF et enfin Retour à RF 🙂

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s