Editions Hugo Thrillers, psychologique

Disparue – Darcey Bell

image

Il est compliqué pour moi d’écrire cette chronique sans vous dévoiler une partie de l’histoire. Les choses étant bien souvent plus compliquées qu’elles n’y paraissent dans les thrillers (d’autant plus quand ce sont des thrillers psychologiques), je vais essayer de vous donner mon ressenti sans faire aucun lapsus qui aurait pour effet de gâcher votre lecture.

Disparue est le premier ouvrage de Darcey Bell, il vient tout juste de paraître traduit en français sous les Editions Hugo Thrillers.

L’histoire

Stéphanie est une jeune mère au foyer qui élève seule son fils Miles. Elle a une amie, une « meilleure amie », Emily. Emily est une femme moderne, elle a une maison design, travaille dans une grande société où elle est chargée de communication, son mari est également un cadre supérieur et amené à faire régulièrement des déplacements à l’étrangeret ils ont ensemble un enfant, Nicky. Un soir, alors que Stéphanie gardait Nicky en l’absence de sa mère, cette dernière ne reviendra pas le chercher. Ni le lendemain. Ni le surlendemain… C’est alors un véritable sentiment de panique qui envahit Stéphanie, et qui se lancera dans sa recherche… Ses investigations et son chagrin la mèneront à se rapprocher de Sean, le mari de la disparue… Jusqu’à ce que certains éléments troublants viennent perturber la vie qu’ils étaient en train de reconstruire difficilement…

Un doute…

J’avoue avoir ressenti une certaine appréhension à lire ce livre après quelques chapitres, en raison du fond de son histoire. Une amitié entre deux copines qui tourne mal, une Supermaman blogueuse qui ne vit qu’à travers son fils, j’espérais que l’auteure Darcey Bell ne tomberait pas dans une espèce d’histoire remplie de clichés de mère au foyer en nous écrivant un livre « pour bonne femme« . Alors oui, il en faut pour tous les goûts, mais la littérature féminine n’est absolument pas pour moi, d’où mes craintes !

Bref, j’ai rapidement été prise dans l’histoire, j’ai oublié mes appréhensions car je me suis rapidement rendue compte que j’étais complètement obnubilée par ce bouquin.

J’ai trouvé que le livre entrait assez vite dans le vif du sujet. On suit les moments qui suivent la disparition d’Emily, on vit le désarroi de Stéphanie son ami, de son mari, on les voit se rapprocher grâce au malheur qui les unit. Rapidement, on sent qu’il  a quelque chose de sous-jacent à cette histoire, que ce qui nous paraît si simple ne l’est peut-être pas finalement.

Un thriller psychologique

J’apprécie énormément les thrillers psychologiques, parce qu’au fond je les trouve encore plus violents que les thrillers qui accumulent tortures et cadavres. Je suis quelqu’un de relativement empathique, et ce genre littéraire arrive à toucher certaines cordes sensibles chez moi, car ils réussissent à m’impliquer émotionnellement. Beaucoup d’émotions se bousculent en moi lorsque je lis ce genre de livre, et celui-ci n’a pas dérogé à la règle, preuve qu’il est efficace !

Disparue nous plonge dans l’esprit de plusieurs de ses personnages, mais c’est surtout celui de Stéphanie qui est mis en avant au début. On la suit à travers sa vie de Supermaman, de blogueuse où elle se montre comme une personne parfaite sur tous rapports, soucieuse de l’éducation de son fils, de son alimentation, etc. Je l’ai trouvée parfois vraiment niaise notre pauvre Stéphanie, pleine de certitudes et bourrée de clichés, et d’une naïveté qui dépasse l’entendement malgré quelques soubresauts d’objectivité, parfois… Cela dit, elle garde tout de même un côté attachant, tout en ayant un côté sombre, je n’irais cependant pas jusqu’à dire manipulatrice, car je la pense trop faible pour ça. Certains chapitres, à la première personne, nous dévoilent son passé, ses pensées profondes, et c’est un tout autre visage que l’on découvre d’elle, loin de l’image lisse qu’elle voudrait donner.

Les chapitres étant écrits à la première personne, nous sommes confrontés aux pensées intimes des personnages, à leur doutes. C’est un peu comme s’ils se confiaient à nous, et cela nous donne l’impression d’être un lecteur omniscient.

L’amitié destructrice est ici développée en thème principal. Le sujet du pervers narcissique est régulièrement développé dans les thrillers mais plutôt axés sur les relations mari/épouse, mais plus rarement sur les relations amicales.Ici, nous constatons l’emprise et la manipulation dont sont capables de faire preuve les personnes toxiques qui peuvent envahir notre quotidien et nous broyer pour arriver à leurs fins.

Je me suis sentie relativement mal à l’aise durant ma lecture, certaines situations sont parfois vraiment immorales, et c’est une atmosphère malsaine qui est déroulée tout au long de l’intrigue. D’autant plus que tour ça est vraiment très crédible… L’auteure ne tombe pas dans le too much, dans la surenchère qui nous donneraient des situations invraisemblables, qui auraient pour effet d’être moins immersives pour le lecteur car il n’y croira pas.

J’ai un peu eu l’impression de vivre dans un huis clos, même si ce n’est pas le cas, parce qu’il y avait peu d’indications de lieux, de temporalité, on ne sait jamais combien de temps se déroule entre deux événements. Plus encore, les personnages sont enfermés dans leurs mensonges, dans leur vie routinière, ils sont bourrés de certitudes et ne cherchent pas à voir plus loin que ce qui leur est simplement présenté.

Le mot de la fin

La quatrième de couverture nous annonçait un livre subversif, je ne peux que confirmer cette affirmation. J’ai trouvé cette histoire pernicieuse, elle m’a profondément marquée parce qu’elle m’a permis de voir à quel point l’être humain peut-être perfide et influençable.

Vous l’aurez compris, je recommande chaudement!

En attendant, méfiez-vous de vos ami(e)s… 😉

Je remercie chaleureusement Hugo Thrillers de m’avoir permis de découvrir ce livre !

Publicités

5 thoughts on “Disparue – Darcey Bell”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s