Fantastique, Jeunesse, Miss Peregrine, Ransom Riggs

Miss Peregrine et les enfants particuliers – Ransom Riggs

image

De retour après une semaine de vacances sportives en montagne, je n’ai eu que peu de temps pour lire ces derniers jours. Et c’est dans la voiture que j’ai terminé le livre de Ransom Riggs, commencé la semaine dernière…

 

image

Miss Peregrine et les enfants particuliers, c’est l’histoire de Jacob, jeune américain issu d’une famille de la bonne classe moyenne, qui perd subitement son grand-père. Ils ont une relation particulière tous les deux, Jacob est sans doute plus proche de lui que de ses propres parents. De son vivant, son grand-père avait l’habitude de lui raconter des histoires effrayantes, des histoires de monstres. Petit, cela faisait frissonner Jacob, adolescent, il devient sceptique mais continue tout de même à les écouter, en pensant que finalement son grand-père déraillait un peu. Jusqu’au jour où son grand-père meurt dans ses bras, au fond du jardin. Il lui dit alors, avant de s’éteindre,  d’étranges choses qui ne cesseront de hanter Jacob. Un suivi psychologique est mis en place pour l’aider à passer cette épreuve difficile. Et puis arrive son anniversaire. On lui offre un livre ayant appartenu à son grand-père. Dans ce livre, une étrange lettre, signée d’une certaine Miss Peregrine. Il s’acharnera alors à découvrir qui est cette femme. Sa quête de vérité le mènera sur l’île de Cairnholm, quelque part au large du pays de Galles où il partira avec son père, ornithologue amateur. Là il découvrira que non seulement son grand-père n’était pas fou, mais qu’il existe bien un monde parallèle, une boucle, peuplée d’enfants particuliers et d’estres, d’ombrunes, de sépulcreux…

 

Tout ce que je peux vous dire pour l’instant, c’est que je ne peux pas vous dire si j’ai aimé ou pas ce livre… Oui je sais, ça ne vous avance pas beaucoup, vous qui attendez mon avis pour savoir si vous allez vous lancer dans cette lecture ou pas. Je m’explique…

Deux choses m’ont données envie de lire ce livre : la première, c’est sa beauté et ses photos particulièrement intrigantes, glauques parfois, (c’est quoi ce truc là?) qui me font un peu penser à la série TV American Horror Story. La seconde, c’est que mon réalisateur préféré, le Maître Tim Burton, a adapté ce livre et le film sortira à l’automne sur nos écrans. J’étais sceptique avant de le commencer car à part Harry Potter et quelques rares lectures fantastiques ces derniers temps, normalement ce genre ce n’est vraiment pas mon truc. Et vu qu’il passait régulièrement sur la toile et vu l’enthousiasme de certains de mes contacts, je me suis dit que j’allais tenter…

image

J’ai donc trouvé la première partie assez longue et ennuyante, tellement pleine de mystères que du coup l’auteur m’a perdue plusieurs fois, moi la fan de lectures ultra réalistes. La période de deuil de Jacob s’éternise sans qu’il ne se passe grand chose… Et puis l’arrivée sur l’île de Cairnholm, et la découverte des enfants particuliers… Et là ça commence à m’intéresser à nouveau. Je veux savoir qui ils sont, quelles sont leurs particularités, pourquoi l’auteur a décidé de les mettre sur le chemin de Jacob, eux qui sont encore des enfants et qui n’ont sans doute pas connu son grand-père. Oui mais ça, c’est dans mon imaginaire de lectrice terre à terre. Car finalement ce qui est bien quand on rentre dans le fantastique, c’est que tout est possible. Et puis s’en suit à nouveau un certain nombre de pages où on me perd… Ok, il a rencontré les enfants particuliers, il retourne les voir régulièrement dans leur boucle, il participera à leur vie quotidienne, ils deviennent ses amis, mais quel est le lien avec son grand-père? Et puis finalement… un peu de patience Anaïs voyons ça vient! Jacob entre vraiment dans le monde des enfants particuliers. Et là, le livre commence à être addictif et se lit d’une traite.Et finalement une fois qu’on est dedans, on a du mal à sortir de cet univers mystérieux mis en place par Ransom Riggs.

Le narrateur est Jacob lui-même, on a parfois l’impression qu’on est en train de lire son journal intime. ça renforce le sentiment de l’accompagner durant ses aventures. On voit son évolution, de jeune adolescent un peu naïf et surprotégé par ses parents, il en vient à devoir faire des choix difficiles qui changeront son futur à jamais.

L’intrigue se déroule dans deux époques distinctes, la contemporaine, et l’autre lors de la deuxième guerre mondiale. Le tout est bien géré, on ne se sent pas perdu dans le temps.

Ce livre est normalement issu d’une série pour ado, mais à près de 30 ans je vous assure que ça passe bien quand même! On est loin de la gentillette littérature pour ado, il y a certaines scènes assez violentes et le suspens est à son comble durant les 100 dernières pages. Loin d’être un livre moralisateur, il y a tout de même toujours en toile de fond un combat du bien contre le mal.

C’est un peu le même sentiment que quand je finissais un livre d’Harry Potter « Quoi? Il faut revenir dans le monde réel et tout ça n’existe pas en vrai?? » C’est que la mécanique de l’auteur fonctionne et qu’il a vraiment captivé. La fin est trop prometteuse pour que je m’arrête là. C’est un nouveau monde qui s’ouvre, de nouvelles aventures qui s’annoncent mouvementées et difficiles, et bien que je sois toujours incapable de vous dire si j’ai aimé ou pas, il me faut la suite, vite, très vite, tout de suite! Je cours acheter le tome 2 dès demain!

image

Publicités

5 thoughts on “Miss Peregrine et les enfants particuliers – Ransom Riggs”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s